LanvellecLanvellec – Entre Terre et Mer


Flânerie autour d'un patrimoine architectural et culturel d'exception dans un paysage qui a su conserver son authenticité

 

 

Église Saint Brandan

StBrandanStBrandanNotre patrimoine est très riche, avec l’église paroissiale Saint Brandan, reconstruite de 1852 à 1868 sur des vestiges anciens du 14ème et fin du 16ème siècle renfermant un mobilier intéressant dont deux autels secondaires et une chaire du 19°“, œuvres de Le Merrer, un orgue DALLAM d’exception (du nom du célèbre facteur anglais qui le construisit en 1653). Délaissé depuis le siècle dernier et classé monument historique en 1971, sa restauration en 1986 par le facteur d’orgue italien Fonnentelli sera facilitée par le retour mystérieux et récent des 150 tuyaux manquants. Saint Brandan, célèbre navigateur irlandais, aurait découvert l'Amérique avant de venir en Bretagne. Il est également le patron de Trégrom et de Saint-Brandan, près de Quintin. En 1353, le pape accorde une bulle d'indulgence en faveur de la reconstruction de l'église paroissiale, endommagée à la suite des guerres de la Ligue. Elle est à nouveau réédifiée à la fin du 16ème siècle et consacrée en 1607 par Mgr Antoine de Revol.

voir l'album de l'église de St.Brandan    

Ossuaire de l'enclos paroissial Saint Brandan

ossuaire StBrandanL'ossuaire gothique du l5ème siècle, a doubles colonnettes fines, se trouvant dans le cimetière de l’église, est l’un des plus fins du département. Il est de tradition de trouver dans un enclos paroissial l’église, le cimetière, un calvaire et l’ossuaire. Souvent un puits, dont l’eau aurait des vertus miraculeuses, complète cette énumération. L’exiguïté du cimetière autour de l’église a amené en Bretagne la coutume de relever les ossements anciens, "les reliques". Les cranes des défunts étaient placés dans des boites en bois a leur nom, dix ans après leur mort. Pour abriter ces ossements, on construisit dans 1’enclos paroissial au 15ém° siècle un édifice réservé a cet usage : l’0ssuaire. Cet ossuaire est ici de style gothique. Jadis, les cranes des défunts étaient placés dans des boites à leur nom, dix ans après leur mort. Hélas, les "boites a chef" ont disparu.

voir l'album de l'ossuaire de l'enclos paroissial St.Brandan   

Orgue Dallam, église de Saint Brandan

orgue de dallamRobert Dallam est un célèbre facteur d'orgues anglais, installé en Bretagne, a Roscoff, a partir de 1653. Il reprend ici le schéma des orgues du King's College de Cambridge. Construit initialement en 1683 pour la paroisse de Plouegat-Guerrand, l'0rgue, trop grand pour celle-ci, est d'abord installé a Plestin, puis vendu a la paroisse de Lanvellec en 1864 pour 1000 francs, lors des restaurations de l'église de Plestin les Grèves. Le buffet, polychrome et or, avec deux panneaux peints de scènes de paysages est en parfait état et ses tuyaux tous anciens. L’association des Rencontres Internationales de Musique Ancienne (RIMAT) fait revivre, tout au long de l’année, cet instrument rare. Des concerts sont organises lors du Festival de Printemps en avril, de l’académie de musique en juillet et lors du Festival d’Automne en octobre. Connu en France et au-delà par tous les mélomanes, ce festival invite chaque année les musiciens et les ensembles les plus prestigieux de renommée mondiale.

voir l'album de l'orgue de Dallam, église de Saint Brendan, Lanvellec   

Chapelle Saint Goulven

StGoulvenEntouré d'’arbres, la petite chapelle Saint-Goulven du Roscoat. L’édifice a été fonde au 17ème siècle par la famille Quemper de Lanascol. Dans un site enchanteur, la chapelle de Saint Goulven possède un retable colore, représentant la Cène en haut relief. Sa fontaine est datée de 1652. Seuls neuf personnages, sur les treize présents dans la Cène « les douze apôtres et Jésus-Christ » figurent dans ce retable. Il est conservé dans la chapelle dédiée a saint Goulven, autre nom de saint Dourven, qui porte par ailleurs les armes de Quemper de Lanascol. Ruinée au 19ème siècle, elle est sur le point d’être démolie, puisque ses pierres sont offertes a la municipalité, qui doit s‘en servir pour édifier la mairie. Au dernier moment, on décide cependant de la restaurer.

voir l'album de la chapelle Saint Goulven   

Chapelle Saint Maudez

St.MaudezFondation des seigneurs du Goazru, l'édifice actuel, du début du 16e siècle, comprend une nef avec chapelle latérale au sud. Sa porte principale sous clocher pignon, a voussures avec arc en accolade soutenant des fleurons en croix, est prise entre des pinacles encastres. Celle du sud, bâtie sur le même principe, présente d'importants crochets. L’intérieur, sous voûtes de bois, présente deux autels en pierre près d'une piscine du 16e siècle décorée d'accolades et de fleurons. L'intrados de l'une se divise en trois lobes. La chapelle de Saint Maudez du début du 16ème siècle, présente un beau portail en forme d’accolade ainsi que d’étranges gargouilles. Cette chapelle, de style gothique et Renaissance, est fondée par les seigneurs du Goazru. La famille Le Calvez l'achète en 1800, et la donne a la fabrique en 1816. Celle-ci la restaure en 1866, comme l'indique la date inscrite sur la porte latérale. À proximité de la chapelle, une fontaine miraculeuse, qui bouillonnait comme celle de Barenton en foret de Paimpont, citée dans la légende arthurienne, attirait de nombreux pèlerins. Anatole Le Braz la mentionne en 1900, mais elle a disparu depuis.

voir l'album de la chapelle de St Maudez   

Château de Rosanbo

RosanborosanboLe château de Rosanbo, imposant château construit vers 1500, situé dans un parc a la française. Le château se visite de Pâques à septembre. On visite plusieurs pièces, notamment la cuisine, la pièce du garde, la salle a manger, le salon, la bibliothèque et le corridor. On découvre un important mobilier ainsi que des tapisseries des GOBELIN. Construit au 14ème siècle par les Coasker de Rosanbo, sur les ruines d’un château fort érige sur un tertre rocheux dominant le ruisseau Bô, le château est agrandi aux 15ème et 17ème siècles et restauré au 19ème siècle. Sa bibliothèque renferme les huit mille livres de Claude Le Pelletier de Rosanbo, contrôleur des Finances de Louis XIV, qui succède à Colbert. Le jardin a la française, célèbre pour sa charmille, est dessiné par Achille Duchêne, autour d'une statue de sanglier, emblème des Coasker. La famille de Rosanbo a toujours été propriétaire du domaine.

voir l'album du château de Rosanbo  

Chapelle Notre-Dame-de Pitié à Saint Carre

ND PitiéLes principaux attraits de la chapelle de Saint-Carre ou Notre Dame de Pitié sont le clocher surmonte d’une petite fléche en pierre à 3 étages, il est flanqué d’une tourelle d’escalier; l’oratoire extérieur au dessus du porche qui abrite une piéta ; les deux piliers du portail de l’enclos ainsi qu’une fontaine de 1700. Cette chapelle est dédiée à Notre-Dame de Pitié et date de 1697. Elle fut reconstruite en 1875 suite à la destruction du clocher par la foudre. C'est une poutre gravée de la nef qui permet de dater la chapelle. Elle est édifiée a la suite de trois apparitions de la Vierge, en 1660, a un paysan de Lanvellec, Jean Bizien, qui a également fait inscrire son nom sur une poutre. Cet édifice, dit « miraculaire », renferme les chaines d'un bagnard, qui aurait fait le vœu de les offrir a l’église s'il parvenait a sortir de prison. Un pardon qui réunissait près de 15 000 personnes, avait lieu pendant trois jours au moment de la Pentecôte : la procession dite « des Miracles » rassemblait, habillés en pénitents, les miraculés et tous ceux qui avaient obtenu une faveur de la Vierge de Pitié.

voir l'album de la chapelle Notre Dame de pitié à St. Carré  

Chapelle St Connay

St.ConnayLa chapelle de Saint Connay et son calvaire. Petit édifice rectangulaire conservant un fenestrage du 14ème siècle dans la longère sud. La longère nord et le chevet datent du 17ème siècle. Également appelée chapelle St Gonéry, cet édifice, comportant un clocher-mur à lanternon, date pour l’essentiel du 17ème siècle. Un calvaire est situe près de la chapelle.

voir l'album de la chapelle de St Connay  

 

Cet article a été publié dans le journal communal de Lanvellec N°9 , Juin 2012