Bonjour à toutes et à tous,

Je tiens, tout d'abord, à vous remercier, au nom de toute la nouvelle équipe municipale, de votre participation massive à l'élection municipale de mars dernier. La manière dont vous nous avez élus est très réconfortante.Vous nous avez fait l’honneur de renouveler votre confiance, toute mon équipe est fière de ce témoignage et fera tout ce qui est en son pouvoir afin de s’en montrer digne. J'entame donc ma dixième année de mandature de maire... tout un bail..! Ce n'est pas sans une certaine émotion que l'on renouvelle ainsi un nouveau mandat au service de tous les habitants de sa commune. Et croyez-moi sur parole, j'en suis très fier. Non pas pour le poste que j'occupe, mais fier de vous représenter et de défendre les intérêts de Lanvellec. C'est donc avec grand plaisir que je vous retrouve pour notre petit brin de "causette" bisannuelle.

Maintenant le temps des émotions est passé et il faut se remettre au boulot...! L'intermède a été très bref et il y a du "pain sur la planche". Il n'y aura pas de grands chamboulements dans notre manière d'agir pour le bien de notre commune.

Notre intégration dans la communauté de communes de Lannion Trégor Communauté s'est faite comme prévu au 1er janvier 2014 avec, déjà, une refonte après les élections municipales de mars dernier qui ont vu quelques changements parmi les communes adhérentes. Parmi les 65 élus communautaires, 39 sont nouveaux. Nous serons vigilants sur l'avenir de nos petites communes au sein de cette grande structure administrative comptant 29 communes.

Si les projets ne manquent pas, nos modestes moyens financiers ne nous permettent pas d'extravagances. Mais grâce à notre volontarisme et à celui de ses habitants, la commune de Lanvellec conservera son dynamisme et saura se faire connaître et reconnaître.

Notre budget 2014 a été voté en avril. Aux chapitres du fonctionnement, nous continuons à maîtriser nos dépenses voire à les réduire. En sachant, tout de même, que près de 80% sont des charges incompressibles (Frais de personnel, Charges sociales, Syndicat des Ecoles...). Les recettes de fonctionnement restent stables même si certaines dotations de l'Etat sont en baisse pour pallier au remboursement de la dette nationale.

Malgré tous ces impondérables, le conseil municipal, nouvellement élu, a décidé de ne pas augmenter les taux d'imposition des taxes locales.

Le programme d'investissement communal 2014 sera limité. Nous allons nous atteler à terminer les chantiers en cours.

  • Le lotissement du centre-bourg, qui va s'appeler "Résidence du Kreiz Ker", sera terminer pour fin septembre sans dépassement du budget prévisionnel.
  • Des travaux sont nécessaires au terrain de tennis. Le grillage sera changé très rapidement.
  • Quelques entretiens de voirie communale sont prévus (Point à temps, Empierrements, Busages, drainage...).
  • Concernant le Foyer Logement, qui a son propre budget, toutes les portes et les fenêtres du bâtiment principal ont été changées. La réfection de tout l'étage est en cours.

Le recensement effectué en février dernier est terminé. Nous n'avons pas encore les chiffres officiels mais d'après les premiers résultats, nous serions près de 600 habitants sur la commune. Cela représenterait une évolution de près de 8%. C'est loin d'être négligeable comparativement aux très nombreuses communes de la même strate de population qui se trouvent dans une situation inverse. L'arrivée de nouveaux habitants, dont un certain nombre de jeunes couples y est pour beaucoup. Dans mes derniers messages de voeux, je les "incitais" à procréer... A priori, ce message n'a pas été vain...!

Je les en félicite. Maintenant il faudra songer à réduire la "cadence"... sinon nous n'aurons plus de places disponibles à l'école...! Evidemment c'est une boutade...!

La transition est toute trouvée pour vous glisser un mot sur la réforme des rythmes scolaires, de son incidence sur les finances locales et du soi-disant "bien-être" de l'enfant . Je pense que nos gouvernants n'en ont pas conscience et veulent appliquer, de force, une réforme au mépris des nombreuses réticences des élus, des parents d'élèves, des syndicats enseignants et des enseignants. Nos 3 municipalités formant le syndicat continue la lutte engagée, fortes du soutien unanime des parents d'élèves. C'est la lutte du "pot de terre" contre le "pot de fer" mais nous faisons entendre notre voix jusqu'au sommet de l'Etat même si jusqu'ici nos missives sont restées "lettres mortes".

En feuilletant ce journal, vous trouverez une page relatant toutes les festivités des 6 mois à venir. Ces animations, organisées par nos associations, sont importantes pour la vie communale. Elles sont un lien social incontournable. Par votre participation, vous leur montrerez que leurs actions ne sont pas vaines. La municipalité continuera à leurs apporter son soutien indéfectible et remercie tous ces bénévoles qui consacrent une partie de leur temps libre à animer notre village.

Il faut que nous continuions à faire de Lanvellec une commune attractive, énergique et active. Je vous souhaite à toutes et à tous un bel été.

Je vous fais toutes mes amitiés.

                                                                                              François Prigent