RIMAT LOGO LANVELLEC

 

RIMAT -

Rencontres Internationales de Musique Ancienne en Trégor

 

Responsable :

Geneviève Le Louarn
Présidente de l'association

RIMAT
Espace culturel STEREDENN
rue du chateau
22420 Lanvellec
Tél. : 02.96.35.14.14
Fax : 02.96.35.13.72

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Description :

Les Rencontres Internationales de Musique Ancienne en Trégor
RIMAT

 

Un dynamisme collectif autour d'un élément majeur du patrimoine



 

L'Orgue de Dallam, photo de Nicolas Wolleb1986: le dernier orgue de l’anglais Robert Dallam, miraculeusement conservé à Lanvellec, résonne de nouveau, après des décennies de silence et deux années de restauration grâce à quelques passionnés. Ils fondent logiquement avec l'aide de parrains bienveillants, comme Gustav Leonhardt,
L’association des Rencontres Internationales de Musique Ancienne en Trégor (RIMAT), avec quatre objectifs majeurs :

  • assurer la conservation d'un instrument unique au monde et le faire connaître
  • promouvoir les musiques anciennes, en particulier le répertoire contemporain de la construction de l'orgue
  • mettre en valeur le patrimoine culturel et architectural d'un territoire : le Trégor
  • créer un centre de formation sur la musique ancienne

 

Depuis lors, l’association permet à de nombreux artistes de se perfectionner et de jouer pour la première fois sur un instrument historique ayant gardé toute sa particularité et son authenticité sonore.

 

Détail de l'Orgue de Dallam, photo de EGLe festival met donc en valeur l’élément le plus extraordinaire du patrimoine musical trégorrois : l’orgue Robert Dallam de Lanvellec daté 1653, œuvre unique au monde, témoin historique majeur du patrimoine organistique et de la musicologie européenne et mondiale (classé Monument Historique en 1975). 

La spécificité de l’instrument conjuguée à une programmation d'excellence et audacieuse, lui assure les sollicitations de musiciens de renommée internationale, une reconnaissance des milieux professionnels artistiques et de l’enseignement, le soutien de l’État, des collectivités régionales, territoriales et locales.
Sa participation au Réseau Européen de Musique Ancienne (REMA) offre une visibilité internationale au territoire.

L'association bénéficie de l'attachement de la population locale, de la fidélité du public même éloigné du Trégor et mobilise le dynamisme de ses nombreux bénévoles.

Par ses multiples actions, RIMAT participe au développement du tourisme local tout au long de l’année et développe des actions pédagogiques auprès des milieux scolaires

 

Trois moments forts dans l'année

 

Festival d'automne 2012, photo de Corinne Beausoleil« Le Festival d’Automne de Lanvellec et du Trégor » est maintenant un rendez-vous incontournable des amateurs de toutes régions, des friands de musique baroque, avec, au cœur de ces rencontres : les artistes et la musique.

La musique ancienne (médiévale, renaissance et baroque) est par essence accessible à tous, sans qu’il soit nécessaire d’être musicien ou mélomane. L’écoute ne requiert qu’une seule exigence : décider simplement d'ouvrir les oreilles.

Le festival investit les plus beaux édifices du patrimoine du Trégor. Il est un atout majeur du développement touristique en dehors de la haute saison comme le constatent restaurateurs, hôteliers et propriétaires de gites.

Des événements autour des concerts sont aussi développés : actions pédagogiques auprès des écoles primaires, collèges, lycées, écoles de musique, conférences, « confidences » des interprètes etc....

 

« Le Printemps de Lanvellec » est devenu, au fil du temps, l'autre rendez-vous de musique ancienne dans le Trégor, qui participe à notre volonté « d’aller vers le public » par le choix des édifices à petite jauge proches des habitants et pour un prix de places très abordable. Par la présence d’ artistes jeunes à l’aube d’une carrière, c'est le moyen idéal de se rapprocher de la musique de manière simple, en famille et de faire vivre, une fois encore, des édifices peu ou pas ouverts au cours de l’année.

L’Association a fait le choix de se rapprocher d’une grande structure de formation musicale : le Conservatoire à rayonnement régional de Paris (notamment ses classes de musique ancienne) et le CRR de Boulogne-Billancourt, aujourd’hui réunis en ce qui concerne les derniers cycles de perfectionnement, en Pôle Supérieur Paris/ Boulogne-Billancourt (PSPBB). Le Printemps de Lanvellec accueille au Printemps les jeunes musiciens de fin de formation du PSPBB pour des concerts de haute qualité. Ce type de partenariat est actuellement unique en France.

 

Repetition pendant l'academie 2013, photo de Corinne BeausoleilL’Académie internationale de musique ancienne
L'académie d'enseignement de la musique ancienne répond à l'une des missions premières de l'association, fixée dès sa création en 1986 : "mettre en œuvre des projets de formation en faveur de la musique ancienne", autour de l'exceptionnel et authentique orgue historique de l'anglais Robert Dallam (1653).

L’objectif est de permettre notamment aux élèves claviéristes, de se rapprocher dans leur travail d’interprétation, de la pratique des compositeurs des XVIIe et XVIIIe siècles qui jouaient tout aussi bien du clavecin que de l’orgue. Une place importante est réservée à la musique d'ensemble, proposant donc aux élèves d'acquérir et de perfectionner une approche globale de l'interprétation de la musique ancienne. C'est pour cela que l'Académie propose aussi des classes d'instruments de « dessus », violon et chant.

Enseignement à l'orgue, photo de EGL'académie internationale offre donc des formations d'orgue, de clavecin, de violon baroque, de viole, de chant et gestuelle baroque. Elle a pour but de former les interprètes professionnels de demain, ou ceux désirant se perfectionner, sous la houlette de professeurs de renommée internationale. L'originalité de ces formations est de permettre aux participants de jouer sur des instruments anciens ou copies d'ancien de haute qualité. On ne peut en effet comprendre le répertoire baroque sans connaître les instruments d'époque. Depuis 2011, elle accueille des élèves de haut niveau en provenance du monde entier.

L'Académie s'ouvre également largement au public en proposant deux concerts gratuits, concert des professeurs et des élèves dans une période où les touristes sont nombreux, dans une ambiance très studieuse mais aussi très conviviale.

Ce stage de perfectionnement et d’acquisition de compétences est unique en Europe pour la formation de musiciens claviéristes polyvalents à l'orgue et au clavecin : c'est donc un outil supplémentaire pour des musiciens professionnels de parfaire leur savoir-faire sur des instruments anciens. Ce dispositif vient compléter les formations initiales conventionnelles qui tendent à sectoriser les apprentissages des deux instruments. A Lanvellec, l'enseignement est mixte et transversal.

 

Une action inscrite dans le territoire et dans la durée

 

La musique baroque conquiert en effet de plus en plus le public en France, et le Festival, moment désormais très attendu par ses fidèles, tient une place importante dans le paysage de la musique ancienne en France et en Europe. Le Festival et ses autres manifestations ont su fidéliser un public depuis maintenant 27 ans, et RIMAT se mobilise pour pouvoir continuer à le faire dans les années à venir. Pour cela les actions vers les jeunes générations seront encore développées.

 

RIMAT-enrouleur-VERSION-horizontale

 crédits photos: EG / DR/ Corinne Beausoleil / Nicolas Wolleb / JG